Marie-Pierre SOMA

mercredi 19 juin 2013
popularité : 58%

Les membres de l’UFPC ont le regret d’annoncer le décès subit et inattendu mardi 11 juin 2013,

de Marie-Pierre SOMA, Pianiste , Compositrice, Pédagogue,
et Présidente de l’UFPC ( Union des Femmes Professeurs et Compositeurs) .
Nous regretterons sa gentillesse , sa générosité et sa grande musicalité.

JPEG - 95.3 ko

Née à Paris d’une famille de musiciens, Marie-Pierre Soma baigne dès sa plus tendre enfance dans un milieu musical et artistique – où règne le culte des grands maîtres classiques – et reçoit par son père la grande tradition musicale et pianistique de Moritz Moskzowski et Emil von Sauer, dernier élève de Liszt.

Sa carrière de concertiste débute à l’âge de 17 ans, et la mène à travers la France, en récital, en musique de chambre ou avec orchestre, dans l’Europe occidentale à laquelle on peut ajouter la Hongrie et l’Extrême Orient, où elle a donné de nombreux concerts ainsi que des Master-Class. Partenaire de la regrettée violoncelliste Eliane Magnan, elles effectuèrent ensemble plusieurs tournées en Europe et aux U. S. A.

Son admiration pour le génie musical de Beethoven, pour la portée universelle et spirituelle de son message, la voit se consacrer – depuis l’année Beethoven plus particulièrement - à l’œuvre du Maître de Bonn dont elle a donné, dans différentes villes de France, l’intégrale des 32 sonates.

Marie-Pierre Soma est, de plus, instigatrice de divers mouvements musicaux. En 1981 elle crée l’association Connaissance de Beethoven et des Grands Maîtres et l’inaugure en donnant l’ensemble de l’œuvre de forme sonate avec piano de Beethoven, réunissant ses 62 œuvres pour piano seul et de musique de chambre avec piano, avec présentation écrite et analyse succincte des œuvres dans leur ordre chronologique.

Toujours à Paris, à son instigation, l’association organise pour l’année Bach, l’intégrale des 13 concertos pour 1, 2, 3 et 4 claviers avec 16 pianistes, puis en 1986 (année Liszt), les 9 symphonies de Beethoven dans la transcription pour piano de Liszt, dont elle fut, l’une des 7 interprètes… en 1991 l’intégrale des sonates piano et violon de Mozart…
Marie-Pierre Soma s’intéresse beaucoup aussi aux compositeurs français méconnus des XIXe et XXe siècles, notamment de l’École de César Franck, et s’attache à les faire connaître tant dans son enseignement qu’en concert. Ainsi, interprète-t-elle des sonates de Pierre de Bréville avec violon et avec violoncelle. Tout récemment elle a enregistré les sonates avec violon et avec violoncelle de Louis Vierne sous le label Cassiopée.
En 1983, inspirée par le modèle des grands musiciens tels Schumann, elle fonde Musique & Concerts, revue d’opinion incluant des articles de fond sur les compositeurs, des portraits d’interprètes, des critiques, etc. …

Marie-Pierre Soma consacre une grande partie de ses activités à la pédagogie et à l’enseignement du piano. Depuis 1985 elle est Professeur de musique de chambre à l’École Normale de Musique de Paris.

Également compositeur et impliquée dans la vie associative elle préside actuellement l’Union des Femmes Professeurs, Compositeurs et musiciens associes (association créée en 1904) dont l’orientation est dirigée vers le soutien, à travers des activités et rencontres diverses, aux interprètes et compositeurs, majoritairement féminines, souvent injustement à l’écart des grands courants médiatiques.


Navigation

Articles de la rubrique